SÚcuritÚ en ligne Primmum
Nous nous engageons à protéger vos renseignements confidentiels. Apprenez-en davantage en consultant les liens ci-dessous :

Coupe-feu et témoins
Notre politique de communication en ligne
Comment vous protéger vous-même
Protégez votre ordinateur
Navigateur, système d'exploitation et connexion Internet sécuritaire
Reconnaître la fraude
Usurpation d'identité
Soyez prudent lorsque vous communiquez des renseignements personnels

Moyens mis en place pour vous protéger

  • Des coupe-feu contribuent à empêcher tout accès non autorisé à nos systèmes internes.
  • Une surveillance constante de nos systèmes en assure la qualité en repérant de manière proactive toute activité inhabituelle dans les comptes, ce qui garantit votre paix d'esprit en tout temps.
  • Le chiffrement à 128 bits, qui constitue le plus haut niveau de cryptage couramment employé, fait en sorte que vos données ne peuvent être décodées et lues que dans notre environnement en ligne sécurisé.

Votre responsabilité

Comme il est écrit dans les conventions relatives aux services financiers électroniques de MonAssurance, c'est à vous qu'incombe la responsabilité d'assurer la gestion, le contrôle et la confidentialité de votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance. Primmum et ses sociétés affiliées ne sont pas responsables des accès non autorisés, par voie électronique, à vos garanties ou des pertes résultant du fait que vous ayez, délibérément ou par mégarde, utilisé, stocké ou divulgué votre nom d'utilisateur ou de mot de passe. En cas de perte, de vol, de mauvaise utilisation ou de compromission de votre nom d'utilisateur ou de votre mot de passe MonAssurance, vous devez signaler ce fait sans tarder, en composant le numéro de la ligne d'aide à la clientèle MonAssurance.

Coupe-feu et témoins

Primmum utilise des coupe-feu sécurisés pour prévenir un accès non autorisé à ses systèmes internes.

Coupe-feu

  • Nous avons installé des coupe-feu pour séparer de façon sécuritaire l'Internet de nos systèmes informatiques internes et bases de données.
  • Les données provenant des ordinateurs des clients par le biais de l'Internet passent par une série de contrôles de sécurité avant d'arriver à nos systèmes internes pour que seuls les messages et les transactions autorisés soient acceptés dans nos systèmes informatiques.

Témoins

Un témoin est un petit fichier contenant certains éléments d'information; il est créé sur votre ordinateur par les sites Web que vous visitez.

Il existe deux types de témoins courants : les « témoins de session » et les « témoins persistants » :
  • Les témoins de session stockent des données tant que vous restez connecté à un site web; ils ne sont pas enregistrés sur votre disque dur. Une fois que vous quittez le site web, l'expéditeur du témoin ne dispose plus de l'information contenue dans le témoin.
    • Par exemple, lorsque vous ouvrez une session dans MonAssurance et que votre identité est confirmée par votre nom d'utilisateur et votre mot de passe, un témoin stocke le numéro d'identification de votre navigateur. Tout au long de la session, le serveur de MonAssurance surveille le numéro de votre navigateur pour s'assurer que vous êtes bien la personne avec qui nous traitons.
  • Les données stockées dans des « témoins persistants » sont enregistrées sur votre disque dur et y demeurent jusqu'à la date d'échéance du témoin. Nous utilisons des témoins persistants si vous avez permis à Primmum de stocker des renseignements non confidentiels.
    • Par exemple, si, sur notre écran d'ouverture de session, vous sélectionnez l'option qui permet au système de se souvenir de votre nom d'utilisateur des services en ligne de MonAssurance, il l'enregistrera et l'inscrira automatiquement chaque fois que vous utiliserez les services.
      Consultez la section de notre Code de protection de la vie privée qui porte sur les témoins
Remarque importante sur les témoins :Afin que les services en ligne de MonAssurance fonctionnent adéquatement, votre navigateur doit être configuré pour accepter les témoins. Si vous vous inquiétez du fait que votre navigateur soit configuré pour accepter les témoins pendant que vous naviguez sur d'autres sites Web, nous vous recommandons de le configurer afin qu'il vous informe lorsqu'il reçoit un témoin, de façon à ce que vous puissiez accepter ou rejeter ceux qui vous seront présentés par d'autres serveurs Web. Pour de plus amples renseignements sur la procédure à suivre, nous vous suggérons d'utiliser l'option d'aide de votre ordinateur ou de communiquer avec le concepteur de votre navigateur ou avec votre fournisseur de services Internet.

Notre politique de communication en ligne

Primmum ne vous enverra jamais de courriel vous demandant de donner des renseignements personnels ou des données de connexion comme votre nom d'utilisateur ou votre mot de passe.

De temps à autre, des courriels frauduleux circulent, demandant aux clients de confirmer leurs renseignements personnels ou financiers, ou encore des renseignements liés à leur assurance. Ces courriels frauduleux constituent ce qu'on appelle l'« hameçonnage »; ils sont parfois très habiles, car les fraudeurs emploient la marque reconnue d'entreprises réputées dans l'espoir d'inciter le destinataire à répondre. Les clients sont souvent invités à cliquer sur un lien figurant dans le courriel, qui redirige l'utilisateur vers une fenêtre contextuelle ou une page de connexion modifiée de l'institution financière où les clients doivent entrer leur code d'utilisateur et leur mot de passe

Si vous avez reçu un courriel qui prétend provenir de Primmum et que vous croyez frauduleux, ne répondez pas au courriel, ne cliquez sur aucun lien et n'ouvrez aucune pièce jointe. Veuillez nous aviser en nous faisant parvenir une copie du courriel à l'adresse phishing@primmum.com.

Supprimez immédiatement le courriel après nous avoir avisés.

Si vous suivez les directives figurant dans ce courriel, vous pourriez compromettre la sécurité de vos renseignements personnels. Rappelez-vous que vous ne devez jamais confier votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance à qui que ce soit, même à une personne qui déclare représenter votre compagnie d'assurance.

De temps à autre, il se peut que Primmum vous envoie un courriel vous interrogeant sur les moyens de mieux satisfaire à vos besoins, répondant à une question que vous avez posée vous-même par courriel ou vous offrant un nouveau produit ou un nouveau service. Nous ne vous demanderons jamais de répondre à un courriel en donnant votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance, vos numéros de police ou tout autre renseignement personnel, car un courriel qui n'est pas encodé n'est pas sécurisé. Si notre courriel vous offre la possibilité de répondre, il le fera en vous demandant d'utiliser le téléphone ou de visiter l'un de nos sites Web sécurisés. Si vous recevez l'URL d'un site sécurisé, entrez-le directement dans la barre d'adresse et vérifiez le nom du site Web pour vous assurer que vous visitez bien l'un de nos sites sécurisés.

Comment vous protéger vous-même

Utilisation en ligne avisée

L'utilisation prudente en ligne suppose que vous preniez quelques précautions pour éviter d'être victime d'une fraude en ligne. Une fraude en ligne se produit lorsque des escrocs tentent d'obtenir des renseignements confidentiels, comme vos numéros de carte de crédit ou de compte, ou de vous faire payer des articles qui n'existent pas ou qui vous sont présentés de manière trompeuse ou, encore, essaient d'usurper votre identité.

Les fraudeurs ont recours à diverses techniques :
  • Ils se présentent comme des commerçants et vous invitent à payer un article que vous ne recevrez jamais.
  • Ils envoient des courriels qui ont toute l'apparence de courriels officiels pour vous convaincre de divulguer des renseignements personnels comme votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance ou encore des précisions sur vos cartes de crédit.
  • Ils accèdent à votre ordinateur et à vos renseignements personnels au moyen d'un virus.
  • Ils communiquent avec vous par téléphone ou par courriel, se faisant passer pour quelqu'un avec qui vous entretenez une relation d'affaires, et vous demandent de composer un numéro de téléphone qu'il est impossible de vérifier ou de visiter un site Web (lui-même frauduleux) où vous devrez entrer des renseignements personnels.

Voici ce que vous devez savoir pour vous protéger :

Sécurité des courriels. Ne répondez pas à un courriel qui tente de vous faire divulguer des renseignements personnels ou financiers, même s'il a l'air authentique. Le courriel n'est pas sécurisé. Nous vous demanderons toujours de composer un numéro de téléphone vérifiable pour obtenir de tels renseignements.

Les courriels frauduleux sont parfois difficiles à détecter. Les fraudeurs les plus habiles utilisent parfois le nom de sociétés réputées (sans l'autorisation de ces dernières) ou un nom semblable dans l'espoir d'inciter le destinataire à répondre. Ce processus est ce qu'on appelle l'« hameçonnage ».

Conseils de sécurité

  • Ne cliquez pas sur un lien figurant dans un courriel reçu d'une personne que vous ne connaissez pas. Le lien pourrait vous rediriger vers un site Web frauduleux où vous seriez invité à donner votre numéro de compte ou des renseignements sur vos cartes de même que votre numéro d'identification personnel et votre mot de passe ou d'autres données confidentielles.
  • Pour accéder aux services en ligne de MonAssurance, entrez toujours l'URL directement dans la barre d'adresse de votre navigateur ou cliquez sur un lien dans la liste de vos Favoris.
  • Ne répondez pas à des offres d'argent, à des menaces de poursuite en justice, ni à des avertissements quant à la soi-disant compromission de la sécurité.
  • Ne donnez jamais de renseignements personnels ou financiers à qui que ce soit par courriel. Primmum ne vous demandera jamais de tels renseignements par courriel.
  • Méfiez-vous des pièces jointes accompagnant des courriels de source inconnue. Si vous ne connaissez pas l'expéditeur du courriel, n'ouvrez pas la pièce jointe. Les pièces jointes peuvent contenir des virus ou des logiciels malveillants qui pourraient s'infiltrer dans votre ordinateur et y causer des dommages.
  • Ne réglez pas votre logiciel de courriel pour qu'il exécute automatiquement les pièces jointes. Visitez le site Aide et Support de Microsoft pour obtenir davantage de renseignements. Faites toujours vérifier les courriels reçus par votre logiciel antivirus.
Mots de passe et pages d'ouverture de session. Protégez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance. Il s'agit des clés qui vous permettent d'afficher les détails de vos polices d'assurance. Primmum ne vous demandera pas, au moyen de courriels non sollicités, de fournir des renseignements personnels ou relatifs à une ouverture de session tels que le nom d'utilisateur et le mot de passe de MonAssurance, ou encore des numéros de police.

Mots de passe et pages d'ouverture de session

Il est essentiel de protéger les modes d'accès aux renseignements relatifs à votre police :

Mots de passe

  • Choisissez des mots de passe uniques que vous pouvez retenir et que vous n'avez pas besoin de noter par écrit, mais qui sont difficiles à deviner pour autrui. Une combinaison de lettres et de chiffres offre une meilleure protection.
  • N'utilisez pas la fonction de création automatique ou de mémorisation des mots de passe que pourrait vous offrir votre ordinateur.
  • Ne sauvegardez pas vos mots de passe sur votre ordinateur, sur Internet ou à l'aide d'un logiciel. Quiconque accède à cette information ou compromet la sécurité de cette information pourrait s'en servir pour usurper votre identité.
  • Ne divulguez jamais vos mots de passe à qui que ce soit, en particulier en ligne, pas même à la police, à votre compagnie d'assurance, à une institution financière ou à votre fournisseur d'accès Internet.
  • Changez vos mots de passe au moins tous les 90 jours afin de mieux protéger la sécurité de vos renseignements.

Pages d'ouverture de session

  • Avant de saisir des renseignements personnels, recherchez le symbole signalant des opérations sécurisées sur votre écran. Ce symbole est souvent une clé ou un cadenas et figure dans le bas de votre navigateur.
  • Vérifiez la validité du certificat numérique et assurez-vous qu'il a été délivré par un organisme de certification fiable, comme VeriSign. Vous pourrez ainsi mieux repérer les sites Web frauduleux. Cliquez deux fois sur le symbole du cadenas pour consulter les détails du certificat numérique.
  • Observez la barre d'adresse de votre navigateur. Vérifiez que la page d'ouverture de session que vous visitez est authentique en confirmant que l'adresse du site Web est la bonne. Par exemple :
Si vous avez coché la case « Mémoriser mon nom d'utilisateur », votre nom d'utilisateur de MonAssurance figurera déjà à l'écran lorsque vous accéderez à la page d'ouverture de session de MonAssurance, sauf si vous avez supprimé les témoins depuis votre dernière visite. Cette fonction est unique aux pages d'ouverture de session authentiques et ne peut pas être copiée.

Protection de votre ordinateur personnel

Nous prenons des mesures très importantes pour protéger la sécurité et la confidentialité de vos renseignements personnels. Cependant, il y a plusieurs précautions que vous pouvez prendre vous-même et qui contribueront à protéger vos renseignements personnels lorsque vous utilisez Internet.

Prémunissez-vous contre les virus et les logiciels malveillants

Vous pouvez repérer les virus et les logiciels malveillants qui infectent votre ordinateur et les supprimer à l'aide des outils les plus récents :

Logiciels antivirus
Logiciels anti-maliciels
Logiciels anti-espions

Logiciels antivirus

Votre ordinateur peut attraper un virus que transporte la pièce jointe d'un courriel, le contenu téléchargé d'un site Web ou un autre média lui-même infecté (cédérom, DVD, mémoire ROM, clé USB, disquette, etc.). Les logiciels antivirus peuvent contribuer à protéger votre ordinateur de ces sources d'infection et à empêcher vos fichiers d'êtres corrompus ou perdus. Ces logiciels peuvent aussi détecter les virus en circulation et nettoyer votre ordinateur pour les empêcher de se propager.
  • Utilisez toujours un logiciel antivirus à jour proposé par un fournisseur digne de confiance qui peut scanner les fichiers et les courriels pour repérer les logiciels malveillants. La plupart des logiciels antivirus comprennent une fonction de mise à jour automatique qui permet au logiciel de télécharger le profil des nouveaux virus en circulation et de les dépister dès qu'ils sont découverts.
  • Enregistrez immédiatement votre logiciel antivirus et abonnez-vous si possible aux avis de mise à jour automatiques.

Logiciels anti-maliciels

Les attaques de logiciels malveillants se multiplient à un rythme inquiétant. Par logiciel malveillant, on entend en général un programme qui endommage intentionnellement votre ordinateur et qui s'installe habituellement sans votre consentement.

Un logiciel malveillant peut s'introduire dans votre ordinateur lorsque vous effectuez une tâche aussi inoffensive que cliquer sur une annonce, accéder à un site Web ou même télécharger un document à votre insu. L'« industrie » des logiciels malveillants est si florissante que certains de ces logiciels se présentent même comme des logiciels anti-maliciels.

Vos meilleurs moyens de défense consistent à tenir votre navigateur, votre système d'exploitation et vos programmes à jour et à utiliser un logiciel anti-maliciel à jour.

Logiciels anti-espions

Les « espions » sont des logiciels particulièrement dangereux, qui présentent des publicités et retracent, puis recueillent des renseignements personnels. Les renseignements ciblés sont par exemple vos codes d'utilisateur, vos mots de passe, votre nom et votre adresse. Votre ordinateur peut se faire attaquer par un espion par l'intermédiaire d'une pièce jointe à un courriel ou du contenu gratuit téléchargé d'un site Web. L'« espion » s'installe souvent sur votre ordinateur sans votre consentement.

Les logiciels anti-espions peuvent dépister les logiciels malveillants qui infectent votre ordinateur et nettoyer votre ordinateur.
  • Utilisez toujours les versions les plus récentes.
  • Enregistrez immédiatement votre logiciel anti-espion et abonnez-vous aux avis de mise à jour automatiques si le fournisseur vous l'offre.

Coupe-feu

Un coupe-feu sert à filtrer l'information qui passe par la connexion Internet et entre dans votre ordinateur, de façon à ne permettre la communication qu'avec des sources que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Il empêche les accès non autorisés et protège ainsi votre réseau et votre famille des pirates informatiques potentiels et des sites Web de mauvais goût.

Si vous n'avez pas installé un coupe-feu sur votre ordinateur, un pirate informatique peut avoir accès à tout renseignement personnel qui y est stocké ou communiqué par l'intermédiaire du Web tant que votre ordinateur est connecté à Internet. C'est particulièrement vrai dans le cas des connections à haute vitesse, qui conservent en général la même adresse de réseau, ce qui élargit le créneau au cours duquel les pirates ont la possibilité d'attaquer votre ordinateur (les accès commutés emploient une adresse de réseau différente à chaque connexion).

  • Limitez la circulation d'information qui passe à travers votre coupe feu en n'autorisant que les programmes et les flux de données que vous connaissez bien.
  • Si vous ne partagez pas de fichiers et de documents avec d'autres ordinateurs de votre réseau, désactivez la fonction de partage de fichiers. Ce faisant, vous empêcherez des tiers de télécharger ou de consulter vos fichiers ou vos documents.

Sécurité du navigateur, du système d'exploitation et de la connexion Internet

Primmum respecte les spécifications du Protocole de protection de la vie privée (P3P) dans la conception de son site Web. Cette norme permet aux utilisateurs de mieux interpréter les politiques de confidentialité en ligne d'un site Web. Pour obtenir plus de renseignements sur ce sujet, consultez nos engagements à l'égard de la confidentialité en ligne.

Il existe deux autres façons d'assurer la sécurité de votre ordinateur.

Sécurité du navigateur et du système d'exploitation
Sécurité de votre connexion Internet


Sécurité du navigateur et du système d'exploitation

  • Si vous employez un système d'exploitation et un navigateur sous licence, vous aurez droit à toutes les mises à jour sur la sécurité. Abonnez-vous si possible aux avis automatisés et téléchargez les mises à jour dès que vous le pouvez.
  • Employez toujours un navigateur Web qui prend en charge le chiffrement à 128 bits pour accéder à des sites Web sécurisés, de façon à assurer la transmission confidentielle de vos données par Internet. Pour obtenir davantage d'information sur les mises à jour de sécurité ou pour trouver des renseignements sur la mise à jour de votre système d'exploitation ou votre navigateur, cliquez sur les liens suivants :

Sécurité de votre connexion Internet

Les ordinateurs connectés à Internet sont vulnérables aux attaques – surtout ceux qui restent connectés pendant de longues périodes. Consultez les sites suivants pour vous assurer que votre connexion Internet est sécurisée :

Détection des fraudes

Chaque année, des milliers de Canadiens sont victimes de l'utilisation frauduleuse de leur carte de crédit ou de débit, d'une escroquerie par télémarketing, d'un vol d'identité, d'une cyberfraude ou d'une fraude relative à leurs assurances. Protégez vous en vous renseignant sur trois des méthodes qu'emploient le plus souvent les fraudeurs et sur les moyens de les détecter.

Hameçonnage

Il y a « hameçonnage » ou « mystification d'une marque » lorsqu'un fraudeur envoie un courriel en apparence parfaitement authentique, qui ressemble en tous points à un courriel qui pourrait provenir d'une entreprise réputée, dans le but d'obtenir des données personnelles ou financières. Le courriel invite son destinataire à cliquer sur un lien qui redirige l'utilisateur vers un site Web frauduleux ou « trafiqué ». Une fois sur le site en question, le destinataire du courriel est invité à saisir des données personnelles ou financières qui sont ensuite utilisées pour commettre une fraude.

Si vous recevez un courriel prétendant provenir de Primmum et que vous croyez frauduleux, ne répondez pas à ce courriel, ne cliquez sur aucun lien et n'ouvrez aucune pièce jointe. Veuillez nous signaler l'incident en envoyant une copie du courriel à l'adresse phishing@primmum.com.

Supprimez le courriel immédiatement après nous l'avoir signalé.

Notre engagement

Primmum ne vous enverra jamais de courriel vous demandant de donner des renseignements personnels ou des données de connexion comme votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance, ou encore des numéros de police.

Vol d'identité

Les voleurs d'identité s'emparent d'éléments clés de vos renseignements personnels et les utilisent pour usurper votre identité et commettre des crimes sous votre nom. Ils peuvent voler physiquement des documents importants ou, à votre insu, découvrir vos renseignements personnels par d'autres moyens. Après avoir volé les renseignements, ils peuvent utiliser les identités volées pour faire des dépenses effrénées, ouvrir de nouveaux comptes de banque, détourner le courrier ou faire des demandes de prêt, de cartes de crédit et d'avantages sociaux.


Comment reconnaître qu'on essaie de voler votre identité

  • Votre relevé bancaire, votre relevé d'activités en ligne ou votre livret bancaire font état d'opérations que vous ne reconnaissez pas.
  • Un créancier vous informe qu'il a reçu une demande de crédit portant votre nom et votre adresse, mais ce n'est pas vous qui l'avez remplie.
  • Vous recevez des relevés de carte de crédit ou des factures établis à votre nom, mais qui ne vous appartiennent pas.
  • Vous ne recevez plus vos relevés bancaires ou relevés de carte de crédit ou vous remarquez qu'il vous manque du courrier.
  • Une agence de recouvrement vous informe qu'elle cherche à recouvrer un compte en souffrance à votre nom, mais ce n'est pas vous qui avez ouvert le compte.
  • Votre livret de chèque, votre livret bancaire ou une carte de crédit a disparu.

Que faire si vous croyez être victime d'un vol d'identité

Avisez vos créanciers et votre institution bancaire

  • Avisez les entreprises concernées sans tarder si vos cartes bancaires, vos cartes de crédit ou vos pièces d'identité sont perdues ou volées.

Consultez votre institution financière

  • Demandez s'il convient de fermer vos comptes bancaires et d'en ouvrir de nouveaux.
  • Demandez à votre banque de remplacer votre carte bancaire et choisissez un nouveau NIP.
  • Demandez conseil sur la façon de signaler d'autres problèmes, le cas échéant.

Consultez l'émetteur ou les émetteurs de vos cartes de crédit

  • Demandez s'il convient de faire annuler vos cartes de crédit et d'en faire émettre de nouvelles.
  • Demandez à l'émetteur si on a fait des opérations dans vos comptes ou si d'autres comptes ont été ouverts de manière frauduleuse en votre nom.
  • Avisez votre fournisseur de services téléphoniques, votre câblodistributeur et les entreprises de services publics que quelqu'un utilise ou pourrait utiliser votre nom pour ouvrir de nouveaux comptes de manière frauduleuse.
  • Si on vous a volé des pièces d'identité, demandez aux émetteurs de marquer votre identité comme « volée » dans leurs bases de données. Alertez les organismes gouvernementaux.
  • Si vous avez perdu votre carte d'assurance sociale ou qu'on vous l'a volée, ou si vous soupçonnez que quelqu'un a utilisé votre NAS pour obtenir un emploi, communiquez avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada, au 1-800-206-7218 ou à l'adresse suivante : B. P. 7000, Bathurst (Nouveau-Brunswick) E2A 4T1.
  • Si vous avez perdu votre permis de conduire ou qu'on vous l'a volé, communiquez avec votre bureau local des immatriculations et des permis de conduire.
  • Si vous soupçonnez que quelqu'un détourne votre courrier, communiquez avec la Société canadienne des postes.
  • Pensez à communiquer avec la police. Si vous faites une déposition, vous aurez une base pour toute déclaration de fraude subséquente.

Avisez les agences de crédit

  • Appelez Equifax au 1-800-323-2598 (sans frais) et TransUnion au 1-877-713-3393 (sans frais) ou au 514-335-0374 pour les résidents du Québec; 1-800-663-9980 pour les autres Canadiens; 1-800-916-8800 pour les citoyens américains.

Fraude relative aux cartes de crédit et de débit

Les cartes de crédit et de débit sont devenues les modes de paiement de prédilection des Canadiens. De nos jours, la plupart des gens préfèrent payer au moyen d'une carte plastique plutôt qu'en espèces ou par chèque. Pourtant, vous devez être conscient de la possibilité de fraude par carte de crédit et de débit.

Comment ces types de fraude se produisent-ils?

Les fraudes par carte de crédit se présentent essentiellement sous deux formes :
  • Un escroc peut vous voler votre carte ou en obtenir le numéro, souvent par hameçonnage.
  • Il peut aussi produire une fausse carte ou présenter une fausse demande de carte et se faire émettre une carte de crédit en usurpant votre identité.
Selon la GRC, les escrocs ciblent les étudiants, les néo-Canadiens et les personnes qui ont déjà eu des problèmes de crédit en leur offrant des cartes de crédit à un taux d'intérêt peu élevé en échange de frais. Les personnes qui paient les frais ne reçoivent jamais la carte promise et ne revoient plus la couleur de leur argent.

Hameçonnage vocal

L'« hameçonnage vocal » emploie les communications téléphoniques pour renforcer un « hameçonnage ».

Il y a plusieurs variations possibles.
  • Dans la plupart des cas, le fraudeur communiquera avec vous, soit par message téléphone préenregistré ou par courriel.
  • Il vous indiquera ensuite un numéro de téléphone où appeler ou un site Web à visiter, sous le prétexte de mettre à jour, de confirmer, d'activer ou de réactiver votre compte.
  • Les numéros de téléphone paraissent véritables et le message préenregistré paraît venir d'un centre d'appels.
Sachez toutefois ceci : les institutions financières honnêtes ne demandent jamais de renseignements personnels à leur clientèle en leur envoyant un courriel non sollicité ou en les appelant par téléphone, car elles possèdent déjà ces renseignements. De temps à autre, il se peut que Primmum vous envoie un courriel vous interrogeant sur les moyens de mieux satisfaire à vos besoins ou répondant à une question que vous nous auriez posée par courriel, ou encore, vous offrant un nouveau produit ou un nouveau service. Nous ne vous demanderons jamais de répondre à un courriel en donnant vos numéros de police, votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ou tout autre renseignement personnel, car un courriel qui n'est pas encodé n'est pas sécurisé. Si notre courriel vous offre la possibilité de répondre, il le fera en vous demandant d'utiliser le téléphone ou de visiter l'un de nos sites Web sécurisés. Si vous téléphonez à la ligne d'aide à la clientèle MonAssurance parce que vous avez oublié votre nom d'utilisateur et votre mot de passe de MonAssurance, il se peut que nous vous demandions de fournir des renseignements personnels afin de vous identifier de manière sûre.

Si vous soupçonnez une tentative d'hameçonnage vocal, ne répondez pas à l'appel téléphonique ou au courriel. Communiquez plutôt avec votre institution financière ou l'émetteur de votre carte de crédit et confiez-lui vos soupçons.

Fraude relative aux assurances

Il se peut que vous receviez un appel téléphonique d'un faux courtier en assurances vous réclamant de payer immédiatement votre prime d'assurance supposément en souffrance, sous peine de voir votre police résiliée.

La personne qui appelle prétend téléphoner de votre compagnie d'assurance et exige le paiement immédiat par carte de crédit de la totalité de votre prime d'assurance ou d'un montant impayé sur votre police. Elle menace de résilier votre police en cas de non-paiement.

Dans la plupart des cas, la personne qui appelle ne connaît pas le nom de votre compagnie d'assurance. Voilà qui signale de manière évidente qu'il s'agit d'une tentative de fraude.

Veuillez noter :
  • Primmum ne communiquera pas avec vous sans s'identifier clairement et précisera des détails sur votre police d'assurance que vous pouvez vérifier.
  • Notre équipe interne de sensibilisation à la détection des fraudes enquêtera sur tout incident qui pourrait avoir importuné notre clientèle.
  • Protégez-vous en sachant reconnaître ce type de manœuvre et assurez-vous de ne jamais divulguer des renseignements à un tiers par téléphone à moins d'avoir vérifié son identité.

Faux courtiers

Si vous recevez un appel d'une personne qui se prétend courtier de Primmum et qui vous demande de payer des honoraires en échange d'assurances ou de conseils, n'acceptez pas.

Primmum ne demande jamais d'honoraires au moment de la souscription d'une assurance. En outre, les fraudeurs ne sont pas des experts-conseils ni des courtiers en assurances et pourraient donner une mauvaise image de l'assureur.

Si jamais vous avez des doutes, communiquez directement avec Primmum.

Détournement des primes

Lorsque vous souscrivez une assurance de personnes ou une assurance contre les dommages, vous devez payer une prime à l'assureur. Toutefois, il y a eu des cas où des personnes ont prétendu être des représentants d'une compagnie d'assurance et ont détourné les primes pour leur gain personnel. Afin de vous protéger :
  • Ne faites affaire qu'avec des courtiers dignes de confiance;
  • Ne donnez jamais des renseignements personnels et ne versez jamais de paiement sans vérifier d'abord l'identité du courtier.

Mot de passe

La protection de votre mot de passe constitue une mesure nécessaire pour vous protéger contre la possibilité de fraude par carte.
  • Choisissez un mot de passe qu'il vous est facile de retenir, mais que les autres auront du mal à deviner. Évitez toujours les codes trop évidents, comme votre numéro de téléphone, votre date de naissance, etc.
  • Apprenez votre mot de passe par cœur. Ne confiez pas votre mot de passe à un tiers et ne le laissez pas utiliser par quelqu'un d'autre que vous. Évitez de le noter par écrit. Si vous devez absolument l'écrire pour vous en souvenir, ne conservez jamais le bout de papier dans votre portefeuille ou sac à main. Essayez de déguiser votre mot de passe, en le mêlant par exemple à d'autres renseignements.
  • Ne donnez jamais votre mot de passe par téléphone, par Internet ou par courriel. Vous devez être la seule personne à connaître votre mot de passe. Ne le confiez même pas à votre compagnie d'assurance.
  • Changez votre mot de passe de temps à autre, au cas où. Il est facile d'effectuer cette opération en ligne.
Protégez votre identité. Il y a vol d'identité lorsqu'une personne se sert de vos renseignements personnels, sans votre consentement et à votre insu, pour commettre un crime – fraude ou vol, par exemple. Faites preuve de prudence et de vigilance lorsque vous communiquez vos renseignements personnels.

Le vol d'identité devient de plus en plus fréquent dans notre société en constante mutation. Les voleurs d'identité emploient les données principales de vos renseignements personnels – votre numéro d'assurance sociale, votre numéro de permis de conduire et vos numéros de cartes de crédit, par exemple – de même que votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone pour faire des achats, contracter des emprunts ou demander des cartes de crédit. Ils peuvent vous voler d'importants documents ou employer d'autres moyens pour découvrir ces renseignements personnels à votre insu.
  • Les stratégies décrites ci-après contribueront à vous protéger contre le vol d'identité.
  • Prenez garde lorsqu'on vous demande des renseignements personnels.
Haut

Soyez prudent lorsque vous communiquez des renseignements personnels

Respectez certaines mesures de sécurité.
  • Lorsqu'on vous demande des renseignements personnels, demandez de quelle façon ces renseignements seront utilisés, pourquoi on vous les demande, avec qui ils seront partagés et comment ils seront protégés.
  • Soyez particulièrement prudent à l'égard de votre numéro d'assurance sociale (NAS) : c'est un numéro très important pour votre identité, notamment pour votre dossier de crédit et pour les bases de données informatisées. Ayez recours à d'autres pièces d'identité si possible (lorsque le NAS n'est pas exigé par la loi). Ne donnez des renseignements personnels par téléphone ou par courriel que si c'est vous-même qui avez établi la communication ou que vous faites affaire avec quelqu'un que vous connaissez.
  • Fournissez des renseignements personnels sur Internet seulement si vous savez que le canal de communication est sécuritaire.
  • Si vous recevez un appel d'une personne qui prétend représenter votre émetteur de carte de crédit ou votre banque et que cette personne vous demande le numéro de votre carte de crédit, ne lui donnez pas. Si l'appel est légitime, l'émetteur connaîtra déjà votre numéro de carte de crédit.
  • Ne divulguez jamais votre mot de passe à quiconque. Personne au sein de la compagnie d'assurance ne devrait vous demander votre mot de passe.

Respectez certaines mesures de sécurité

  • Conservez vos relevés dans un endroit sûr : ils contiennent des renseignements personnels et confidentiels. Lorsque vous n'en avez plus besoin, passez-les à la déchiqueteuse avant de les jeter ou de les mettre au recyclage.
  • Protégez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.
  • Surveillez votre courrier. Déposez les enveloppes que vous voulez poster dans une boîte aux lettres ou au bureau de poste. Ne tardez pas à enlever votre courrier de votre boîte aux lettres personnelle. Faites en sorte que votre courrier vous soit réacheminé si vous déménagez ou que vous changez d'adresse postale.
  • Faites appel aux technologies qui rehaussent votre sécurité et votre vie privée lorsque vous utilisez Internet, comme les signatures numérisées et le chiffrement des données. Si vous utilisez des services en ligne, protégez votre ordinateur.
  • Vérifiez l'exactitude de vos relevés.

Vérifiez l'exactitude de vos relevés

  • Vérifiez vos relevés de compte dès réception et examinez vos livrets bancaires périodiquement pour vous assurer que toutes les opérations et tous les frais imputés sont exacts. Regardez s'il y a des opérations en trop ou des opérations manquantes et signalez immédiatement toute erreur.
  • Surveillez votre cycle de facturation. Si vos relevés de cartes de crédit ou vos factures de services publics tardent à arriver par la poste, communiquez avec les entreprises concernées pour vous assurer qu'ils n'ont pas été mal acheminés.
  • Accédez à votre dossier de crédit auprès d'une agence comme Equifax ou TransUnion une fois l'an afin de vérifier qu'il est exact et qu'il ne contient pas des dettes ou des activités que vous n'avez pas vous-même contractées ou autorisées.
  • Envisagez la possibilité de vous abonner à un service de surveillance du dossier de crédit, qui vous avisera de toute modification à votre dossier, ce qui vous permettra de réduire les répercussions d'une éventuelle usurpation d'identité.
  • Prenez toujours note de toutes vos opérations, surtout celles effectuées par téléphone ou par Internet, et conservez ces notes dans un endroit sûr.

Songez à vous procurer la protection Avantage identité plus.

La protection Avantage identité plusMD est un ajout à la police d'assurance habitation que vous offre Primmum. Si vous avez souscrit cette protection et que vous êtes victime d'un vol d'identité, un expert du domaine travaillera pour vous aussi longtemps qu'il le faudra afin de régulariser entièrement votre situation. Apprenez-en davantage sur la protection Avantage identité plus en cliquant ici.

Évitez les escroqueries par télémarketing

Selon le gouvernement fédéral, la fraude par télémarketing coûte chaque année aux Canadiens plus de 100 millions de dollars. Le télémarketing est un outil de vente parfaitement légal pour la plupart des entreprises, y compris Primmum; certains escrocs l'utilisent pourtant pour vous tromper en vous proposant des offres alléchantes, mais mensongères. Le meilleur moyen de vous défendre, c'est d'apprendre à détecter ce type de fraude et d'adopter quelques précautions de base pour vous en protéger.

Il y a fraude par télémarketing lorsqu'un escroc, qui se fait passer pour le représentant d'une véritable entreprise ou œuvre de bienfaisance, propose par téléphone des offres mensongères dans le but de vous escroquer. Par exemple, un télévendeur pourrait insister pour que vous envoyiez de l'argent en échange d'une offre spéciale, d'un prix ou d'un gros lot que vous auriez soi-disant gagné, ou vous demander de donner des renseignements personnels comme des numéros de cartes de crédit.

Les stratégies décrites ci-après contribueront à vous protéger contre la fraude par télémarketing.

Sachez avec qui vous faites affaire

  • Vérifiez de quelle entreprise il s'agit, où est son siège social, etc. Posez des questions et obtenez un numéro de téléphone pour rappeler votre interlocuteur. Si ce dernier élude vos questions ou ne répond pas à votre satisfaction, soyez sur vos gardes. Les entreprises véritables vous donneront la possibilité de vérifier leur sincérité ou de réfléchir à leur offre.
  • Ne donnez jamais un numéro de compte, un numéro de carte de crédit ou d'autres renseignements financiers par téléphone, à moins que vous ayez vous-même composé le numéro ou que vous ayez validé l'identité de votre interlocuteur. Personne ne devrait jamais vous demander des renseignements bancaires personnels par téléphone. Si quelqu'un vous demande ce type de renseignements, alertez la police et votre institution bancaire immédiatement.

Ne vous laissez pas influencer

  • Prenez le temps de faire des recherches. N'investissez pas et n'achetez pas un produit ou un service sans comprendre exactement de quoi il s'agit et sans avoir vérifié sa validité.
  • N'envoyez jamais d'argent pour profiter d'une offre spéciale, d'un prix ou d'une aubaine. Il y a de fortes chances que vous ne receviez jamais l'article promis – et que vous ne revoyiez jamais la couleur de votre argent.
  • Pensez-y à deux fois avant d'envoyer de l'argent comptant. D'après les forces de l'ordre, les escrocs vous demanderont souvent d'envoyer de l'argent comptant ou un mandat-poste au lieu d'un chèque ou d'un numéro de carte de crédit. Si on vous demande de payer par virement télégraphique ou par messagerie, il pourrait s'agir d'une escroquerie.
  • Si l'offre vous paraît trop belle pour être vraie (« appelez dès maintenant et gagnez un voyage »), il y a de fortes chances qu'elle soit mensongère.

Conservez un dossier

  • Notez le nom, l'adresse et le numéro de téléphone de la personne ou de l'entreprise qui vous a appelé. Si vous décidez d'acheter un article, notez la date de l'opération et la date de livraison qu'on vous a annoncée.

Votre entreprise

Votre entreprise aussi peut être victime de fraude.

Avec qui communiquer pour obtenir de l'aide contre la fraude

Une façon de prévenir la fraude consiste à la dénoncer, de sorte que d'autres n'en soient pas victimes à leur tour. Pour en savoir plus sur la fraude ou pour signaler une fraude, communiquez avec les agences suivantes :
  • Phonebusters : 1-888-495-8501. Phonebusters est un centre d'appel antifraude national, exploité par des agences de maintien de l'ordre, dont la GRC. Il recueille les plaintes et les achemine aux agences de maintien de l'ordre appropriées.
  • Bureau de la concurrence : 1-800-348-5358. Le Bureau de la concurrence est une excellente source d'information sur la prévention des fraudes.
  • GRC. Le site Web de la GRC présente les escroqueries connues les plus récentes et la façon d'y réagir.
  • Signalement en direct des délits économiques. Le SEDDE vous permet de déposer une plainte en ligne; il achemine ensuite votre plainte à l'agence de réglementation ou de maintien de l'ordre ou à l'organisme commercial privé approprié en vue d'une enquête éventuelle. Il soutient également les efforts de sensibilisation, de prévention et d'éducation sur le sujet des délits économiques.
  • Conseil canadien des bureaux d'éthique commerciale. Les bureaux d'éthique commerciale ont pour mission d'établir des normes favorisant la confiance commerciale et de dénoncer les comportements qui ne répondent pas aux normes. Sur le site, vous pouvez rechercher les entreprises dignes de confiance et déposer des plaintes.

Haut